À la une, Mes lectures

Nos corps étrangers, le roman qui bouscule.

Je vais vous parler du roman Nos corps étrangers. Cet article me tient à cœur, car c’est une amie qui l’a écrit. Et quel livre ! Je ne dis pas ça parce que c’est une amie, mais ce livre est un livre qui restera dans les esprits.

Si vous voulez lire mon dernier avis lecture, c’est sur cette page.

Résumé

Quand Élisabeth et Stéphane déménagent loin de l’agitation parisienne avec leur fille Maeva, ils sont convain­cus de prendre un nouveau départ. Une grande maison qui leur permettra de repartir sur de bonnes bases : sauver leur couple, réaliser enfin de vieux rêves, retrou­ver le bonheur et l’insouciance. Mais est-ce si simple de recréer des liens qui n’existent plus, d’oublier les trahi­sons ? Et si c’était en dehors de cette famille, auprès d’autres, que chacun devait retrouver une raison de vivre ?

Nos Corps Etrangers
Livre Nos corps étrangers

Nos corps étrangers

L’auteur

Certains diront que c’est son premier roman, mais Carine Joaquim n’en est pas à son premier coup d’essai validé.

En effet, elle a déjà écrit deux romans sous le pseudonyme de Jo Rouxinol que je vous recommande aussi. Ces deux romans ont été publiés en auto-édition. Et on sait combien c’est difficile. Mais elle n’a pas lâché le morceau et son travail a été reconnu et elle a trouvé une maison d’édition.

A propos de la romancière

Carine Joaquim est née en 1976 à Paris où elle grandit, Carine Joaquim vit aujourd’hui en région parisienne et y enseigne l’histoire-géographie.

Le livre

Le livre est édité à la maison d’édition : La Manufacture des Livres depuis le 7 janvier 2021.

288 pages. Vous le trouvez en format papier, mais aussi en format numérique.

Vous pouvez l’acheter en format papier en cliquant sur le lien Amazon.

Mon avis

D’un 1er abord, ce roman semble somme toute d’une banalité. Mais au fil des pages, on comprend bien que ce n’est pas le cas.

Carine se balade avec une aisance avec les mots pour décrire des maux qui touchent tellement notre société actuelle.

Ce roman met le doigt sur la complexité de l’Homme. On est acteur de notre vie, mais une seule décision peut tout faire basculer et on peut passer du bonheur à la souffrance.

En effet, ce livre pourra va vous entraîner dans la noirceur jusqu’aux dernières lignes : on y lira de l’amour, mais aussi de la violence. La violence faites aux autres, mais aussi celle que nous sommes capables de nous infliger.

On pense avoir la solution à chaque moment que traverse cette famille qui semble banale aux premiers abords. Et pourtant, l’auteur nous balade grâce à sa plume.

Elle nous amène jusqu’à la fin à laquelle on s’attend pas et on se prend une gifle.

En conclusion

Merci pour ce roman Carine Joaquim. C’est un chef d’œuvre que je vous recommande sauf si vous cherchez de la légèreté dans votre lecture. Une fois qu’on a le livre entre nos mains, il est difficile de le poser. Quand j’ai eu terminé, j’en suis venue à espérer une suite, mais finalement est ce qu’elle ne serait pas de trop …

Ce qu’il faut retenir ce que chacun d’entre nous peut être Nos corps étrangers et c’est que fait la force de ce roman.

Facebooktwitterpinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.